Législatives 2024: qui gagnera cette élection le 07 juillet 2024?

Publié le 14 juin 2024 à 12:32

Coup de tonnerre ce dimanche 09 juin 2024, le président de la République, Emmanuel Macron annonce la dissolution de l'Assemblée nationale, après les résultats des Européennes. Le président de la République, sa majorité a perdu cette élection, il est arrivé en deuxième position avec 15% des suffrages exprimés à la proportionnelle, alors que la liste du Rassemblement national est arrivée avec près de 32% des suffrages exprimés. 

Cette dissolution a été un coup de tonnerre dans le paysage politique, mais aussi dans le quotidien des Français. Qui aurait pu imaginer une dissolution de la part d'Emmanuel Macron, même si on n'acceptait pas sa politique très libérale et sévère, qui aurait pu croire à cette décision suicidaire sur le plan politique?


D'ailleurs son entourage a essayé de l'en dissuader de prendre cette décision mortifère, son Premier Ministre, Gabriel Attal lui avait proposé une autre voix, selon certains médias.

Après cette décision, le président "Les républicains" a lui décidé de prendre seul la décision de s'allier avec le Rassemblement national aux législatives, je dis bien à titre personnel, ce qui donne le bazar et l'implosion du parti fondé par Jacques Chirac, Jean-Pierre Raffarin et Nicolas Sarkozy et bien d'autres, sur les fondements des valeurs du Général de Gaulle. C'est fini l'ancien monde, place aux alliances publiques. On assiste à une série Netflix avec Eric Ciotti le président actuel "Les Républicains", il l'entend le rester, jusqu'à la fin de son mandat.

C'est du "pain béni" pour le Rassemblement national d'observer que la droite républicaine implose et que certains élus ou anciens élus vont rejoindre cette famille politique, mais aussi ça va faire des électeurs en plus. Ne l'oublions pas le Rassemblement national a une dynamique et encore la possibilité de gagner cette élection législative.

Ensuite, il faut le reconnaître, la gauche dans son ensemble a réussi à s'unir pour de bon et définitivement, mais cela ne veut pas dire qu'elle va gagner cette élection. Car, il ne faut pas oublier, le PS a renié ses valeurs traditionnelles de Léon Blum, Jaurès en s'alignant avec LFI, pour bon nombre de Français LFI, c'est un parti infréquentable, avec leurs propos très ambigus sur Israël, mais aussi des propos de Mélenchon inqualifiable et inacceptable, sans oublier qu'ils ont oublié le blocage des textes de lois sociales et la "bordélisation" sans cesse dans l'hémicycle à l'Assemblée nationale.

 

Pour le parti de la majorité du Président de la république, il est en mauvaise posture. Depuis 7 ans, nous constatons qu'Emmanuel Macron a fait une politique très libérale et peu sociale, hélas, la pauvreté a augmenté dans notre pays, l'immigration non maîtrisée, mais la délinquance a augmenté en flèche, du jamais vue. Le bilan est catastrophique, je ne parle pas le décret sur l'assurance chômage, et sur les aides sociales pour les plus démunis. Nous ne savons si son parti Renaissance va sauver les meubles et résister dans cette campagne, mais ça peut sentir une demi-défaite. 

En conclusion: qui va vraiment gagner cette élection législative si importante pour la France, mais aussi en Europe? Qui? Tout le monde parie sur la gauche unie dite "Front Populaire", d'autres pensent que ce sera le Rassemblement national sur le "fil du rasoir". D'autres pensent sur le bloc du centre droit, celui de la majorité présidentielle. 

Pour le "Front Populaire", il ne faut pas se faire des idées, dont ce parti personne ne s'entend vraiment, ils se sont tous alignés sur un programme, pour avant tout battre le Rassemblement national et non pour une cause commune. Avoir dans cette gauche unie le NPA et LFI, sans oublier les antifascistes, un parti très inquiétant et fauteur de troubles à l'ordre public, ça laisse à réfléchir. Pour le Rassemblement national, il a gardé la même ligne et la même politique, je rappelle et sans prendre parti, le Rassemblement national n'est pas le Front National du père Lepen, Jordan Bardella est lucide, il défend son projet, il est intelligent, il n'a pas des mots racistes et fasciste, il grandit bien en politique, peu importe ce que l'on peut penser de lui, il s'en sort bien et les Français sont véritablement prêts à franchir le pas. Mais la faute à qui? Un seul homme, Emmanuel Macron qui l'a fabriqué et laissé le parti de Jordan Bardella banaliser ses thèses et sa politique. Bien joué au final.

Le seul perdant, puis-je dire, c'est le parti politique de la majorité présidentielle, certes, ils ont tenu leur promesse, mais ils ont été brutaux dans leur réforme et ils n'ont pas écouté assez nos concitoyens sur le terrain. Pour "Les Républicains", je suis sceptique, je suis un peu comme le Président Nicolas Sarkozy, je regarde de loin ce qui va se passer, est-ce que LR va s'éteindre définitivement ou il va survivre uniquement et grâce aux sénateurs, c'est très compliqué pour ce parti politique. Pour l'instant, on ne peut pas dire qui va vraiment gagner cette élection. Par conséquents, tous les sondages qui ne se trompent pas, donne le RN gagnant, au premier comme au second tour. Mais n'oublions pas les abstentionnistes qui seront nombreux aussi.